Comment Recevoir La Prime De Naissance?

Vous venez d’être parent d’un nouvel enfant ou vous allez bientôt l’être ? Si vous recherchez à arrondir vos fins de mois avec un bon plan, vous êtes au bon endroit ! Vous avez déjà accès (sauf cas particuliers) à une prime de naissance octroyée par la CAF d’environ 1000€. Mais ce n’est pas tout, la plupart des mutuelles vous proposent également une prime de naissance pour fêter l’heureux évènement. Comment en bénéficier ? Quelles mutuelles sont les plus avantageuses ? A Combien pouvez-vous vous attendre ? Vous allez découvrir cela dans les lignes qui suivent.


La prime de naissance des mutuelles

Tous les organismes ne donnent pas nécessairement des primes de naissance. Et ceux qui le font ne le font généralement pas par pure bonté de coeur ! En échange, l’une des conditions est souvent d’affilier votre enfant à la même complémentaire santé que vous. C’est donc gagnant-gagnant : des économies pour vous et un nouveau contrat pour votre prestataire de couverture santé.

Le montant de la prime de naissance dépend alors :

  • De votre organisme prestataire de la complémentaire santé,
  • De votre contrat (votre niveau de couverture),
  • De l’affiliation ou non de votre conjoint à la même mutuelle.

A noter que les actes d’adoptions peuvent normalement vous donner droit à cette même prime.


Quelle mutuelle choisir pour avoir la meilleure prime de naissance ?

Le montant de la prime de naissance dépend de l'organismeSi vous souhaitez changer de mutuelle maintenant afin d’obtenir la meilleure prime de naissance, renseignez-vous également sur votre couverture santé pendant la grossesse ainsi que sur les services proposés par votre mutuelle après la naissance. Suivant votre situation, ce sont des petits plus qui pourront faire toute la différence (indemnité hospitalière, couverture santé appropriée à votre nouvel enfant, etc)!


A combien s’élèvera la prime ?

Vous pourrez trouver ci-dessous les primes de naissance de certaines mutuelles populaires (organisées par ordre alphabétique):

ALPTIS

  • Prime de naissance jusqu’à 200€.

AXA

  • Prime de naissance de 200€ sur le contrat Modulango 200 %.

GENERALI

  • Prime de naissance jusqu’à 180€.

MGEN

  • Prime de naissance jusqu’à 160€ si votre enfant devient bénéficiaire.

MGET

  • Prime de naissance jusqu’à 459€,
  • Adhésion Gratuite à partir du 3ème enfant.

MIEL MUTUELLE

  • Prime de naissance jusqu’à 475€.

MNT

  • Prime de naissance de 76€ lorsque l’enfant devient bénéficiaire,
  • Complémentaire santé gratuite pour votre nouvel enfant jusqu’à ses 1 an.

MYRIADE

  • Prime de naissance jusqu’à 200€.

RADIANCE GROUPE HUMANIS

  • Prime de naissance jusqu’à 300€,
  • Frais d’accompagnement de la personne que vous souhaitez pris en charge jusqu’à 30€ par jour,
  • 3 mois offerts sur l’inscription de votre nouveau-né,
  • Cotisation est gratuite pour votre enfant, à partir du 3ème.

UNEO (groupe)

  • Les mutuelles proposent d'autres avantages que la seule prime de naissancePrime de naissance jusqu’à 150€,
  • Cotisations gratuites à partir du 3ème enfant,
  • Exonération de cotisation pour les enfants handicapés,
  • Exonération de cotisation pour les pupilles de la nation.

A ma connaissance, GROUPAMA, SWISS LIFE, la MUTUELLE NATIONALE DES HOSPITALIERS, et ASAF donnent également une prime de naissance mais je ne peux pas confirmer le montant. A contrario, la MUTUELLE GENERALE et le CREDIT MUTUEL n’en donnent pas. Mais encore une fois, vous pourrez peut-être bénéficier d’autres avantages comme l’assurance gratuite de bébé pendant un an. Donc renseignez-vous bien 😉 !

Mon organisme n’est pas dans la liste

Si votre organisme n’est pas listé, pas de panique ! Ce n’est pas qu’il ne dispense pas de prime de naissance mais que cette information est difficilement accessible. N’hesitez pas à contacter votre organisme via téléphone ou mail pour demander ces informations.


Demander la prime de naissance

Que votre organisme donne la prime de naissance ou non, je vous conseille de vérifier les autres bénéfices auxquels vous avez droit AVANT et APRES l’accouchement. Pour obtenir votre prime, le mieux reste de:

  • Appeler ou envoyer un mail directement à votre organisme pour lui demander les conditions d’accès à votre prime de naissance,
  • Rédiger une lettre de demande de prime de naissance (dont vous pouvez trouver des modèles sur internet).

Mutuelle Etudiante: Obligatoire Ou Pas?

La complémentaire santé est-elle obligatoire pour les étudiants?Etudiants en études supérieures, il vous faut maintenant prendre en charge vous même votre couverture santé: la base avec la sécurité sociale ainsi que les remboursements complémentaires avec les mutuelles (ou complémentaires santé). Bien que la sécurité sociale soit obligatoire dans la plupart des cas, l’adhésion à une mutuelle est facultative mais reste vivement conseillée. Découvrez pourquoi.


La sécurité sociale étudiante

Si vous poursuivez des études supérieures et que vous avez entre 18 et 26 ans, vous devez obligatoirement vous affiliez au régime étudiant de la sécurité sociale.

Dans certains cas vous pourrez cependant être dispensé d’adhésion, notamment si vous êtes encore couvert par la sécurité sociale de vos parents.

A quoi sert la sécurité sociale étudiante ?

La sécurité sociale est une assurance de santé universelle qui vous permet de rembourser en partie la plupart de vos frais de santé : consultation de médecins, achat de médicaments, hospitalisation, etc. Mais la sécurité sociale ne rembourse pas tout et vous pourrez avoir de sacrées surprises dans certains domaines particulièrement mal remboursés, comme l’optique et le dentaire.


Les mutuelles

La souscription d’une mutuelle (contrat de complémentaire santé) en tant qu’étudiant n’est pas obligatoire. Mais vous l’aurez compris, si vous envisagez de changer vos lunettes de vue ou de faire des soins dentaires, il vous faudra briser votre tirelire. Pour économiser sur vos frais de santé cette année, il peut alors être intéressant de souscrire une mutuelle en plus de votre sécurité sociale.

Dans quel cas souscrire une mutuelle ?

Si vous avez des frais de santé conséquents prévus cette année (consultation de médecins généralistes ou spécialistes, analyse médicale, radiologie, optique, dentaire, médicament, etc.), il sera judicieux de souscrire une complémentaire santé.

Pour choisir la bonne mutuelle, commencez par réfléchir à vos dépenses de santé habituelles et prévisionnelles puis comparez-les avec les différents niveaux de couverture santé. L’objectif pour vous est d’économiser sur vos frais de santé en choisissant une complémentaire santé qui couvrira vos frais de santé à moindre coût.

Le cas particulier de l’hospitalisation

On conseille souvent de prendre une couverture santé même si vous ne prévoyez aucun frais de santé majeurs car certaines dépenses ne peuvent être anticipées. Notamment les frais de séjours à l’hôpital qui peuvent revenir extrêmement chers et parfois dépasser les 1000€. Ce sont des coûts souvent difficiles à couvrir en tant qu’étudiant. Adhérer à une complémentaire santé vous permettra d’être bien mieux remboursé sur vos frais d’hospitalisation et donc de mieux faire face à ces dépenses imprévues.


Les frais d’adhésion

Les frais d'adhésion à une mutuelle étudiante.Il y a de nombreuses couvertures santé intéressantes (généralement à partir de 10-15 € pour une couverture basique), avec différents niveaux de remboursements suivant vos besoins (par exemple avec des remboursements optiques renforcés si vous avez besoin de lunettes).

Si vous souhaitez souscrire une mutuelle santé mais que le coût de l’adhésion reste trop élevé pour vous, il existe un bon plan: la CMU-C  (couverture maladie universelle). C’est une complémentaire santé gratuite sous conditions d’éligibilité :

  • Il faut être résident en France,
  • Il faut avoir des ressources inférieures à un certain plafond.

En conclusion

Souscrire à la sécurité sociale est obligatoire pour vos études supérieures (sauf cas particuliers). L’adhésion à une complémentaire santé n’est pas obligatoire en tant qu’étudiant mais elle est intéressante pour mieux couvrir vos dépenses de santé et faire des économies. A vous alors d’être malin pour calculer le bon niveau de couverture santé dont vous avez besoin et ne pas payer plus cher que ce dont vous avez besoin ! 😉

4 Bons Plans Pour Economiser Sur Sa Mutuelle

Les bons plns pour économiser sur sa mutuelle1) La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C)

Si vous n’avez pas les moyens de vous offrir une complémentaire santé, il existe une couverture santé gratuite à condition que vous soyez éligible (fonction de votre lieu d’habitation et de vos ressources). Une fois votre dossier accepté, vous bénéficierez d’une couverture santé complémentaire qui couvre un peu près autant que le premier niveau de garantie des complémentaires santés sur le marché.

2) Les opérations commerciales

Tout au long de l’année, il vous sera possible de saisir des offres promotionnelles et de profiter d’un à deux mois offerts sur votre souscription. C’est particulièrement le cas en fin d’année où les promotions se multiplient (afin de vous inciter à changer d’organisme).

3) La complémentaire santé du conjoint(e)

Si votre conjoint(e) a déjà une mutuelle, vous pouvez généralement bénéficier d’un tarif préférentiel. Valable pour les complémentaires santés collectives, cela vous permettra d’obtenir une ristourne avoisinant les 10% sur votre cotisation.

4) Renégocier sa mutuelle

Après tout votre mutuelle actuelle n’est pas si mal que ça ? Vous rechignez à faire les démarches pour changer de complémentaire santé ? Sachez que les organismes sont très enclins à renégocier votre contrat pour ne pas perde un client.

Commencez par comparer en ligne les contrats des complémentaires santés puis tournez-vous vers votre prestataire actuel pour lui demande de s’aligner sur le prix le plus bas de la concurrence, ou sur les garanties les plus élevées à tarif similaire. Si votre prestataire refuse votre proposition, alors il est peut-être de temps d’en changer!